Les ours polaires sont au sommet de la chaîne alimentaire dans l'Arctique, où ils se nourrissent principalement de phoques.

L’ours blanc (Ursus maritimus), plus communément appelé ours polaire, se distingue des autres ours par sa fourrure entièrement blanche. Les ours polaires de la région de Churchill font partie de la sous-population de l’Ouest de la baie d’Hudson, l’une des 19 sous-populations d’ours polaire qui habitent dans la région circumpolaire de l’Arctique. Parfois il tient jusqu’à 4 mois sans manger !

Les phoques ont une teneur élevée en matières grasses et certaines espèces peuvent peser jusqu'à 350 kg. L’ours polaire sait faire preuve d’agilité et de ruse lorsqu’il s’agit de se nourrir.

L'ours polaire ou ours polaire est le seul qui soit classé dans la plupart des pays (États-Unis, Norvège, Groenland et Russie) en tant que mammifère marin.

Continuons notre petit exposé sur l'ours polaire et son alimentation. L’ours blanc est d’ailleurs l’un des plus grands mammifères carnivores de la …

Au cours de cette croisière, nous partons sur l'un des territoires des ours polaires. Beaucoup de jeunes ours meurent au cours de cette période.

Ce mammifère se nourrit maintenant de phoques subarctiques plutôt que de phoques arctiques.

L’ours polaire vit, dort et mange sur la banquise.

Facteur aggravent, le réchauffement climatique, celui-ci entraîne inéluctablement une réduction drastique de son territoire, une diminution notable de la banquise en été, et influx sur l’épaisseur des glaces en hiver.

L’ours polaire : caractéristiques . Voici ses principales proies : Phoque : C'est la proie préférée des ours polaires et la plus nombreuse de l'Arctique. La banquise fond, au secours ! Un petit nombre d’ours s’aventurent sur la banquise arctique permanente couvrant le centre du bassin polaire, et leur présence a déjà été signalée aussi loin au nord que le 88° de latitude nord (le pôle Nord se trouve à 90 o de latitude nord). L’ours polaire ne sait pas trouver de la nourriture toute l’année, alors il va stocker de la graisse pour pouvoir tenir sans manger pendant plusieurs mois. Tous ces éléments font que le taux de croissance de la population d’ours polaires … Mais oui, tu le sais ! Animal fascinant, de par sa taille impressionnante et son régime principalement carnivore, l’ours polaire est également devenu le symbole du réchauffement climatique.Pour en savoir plus sur cet animal hors du commun, c’est par ici ! L’ours polaire, Ursus maritimus, appartient à la famille des Ursidae. L’habitat de l’ours polaire change, il doit donc adapter son alimentation. Quelques jours passés à naviguer vers entre les glaciers, à la recherche des ours polaires, des renards arctiques, des morses, des phoques, des rennes et des nombreux oiseaux qui affectionnent ces conditions du grand nord.