Le mécanisme de ces effets contradictoires est connu : la consommation chronique d'alcool (figure 3) induit l'isoforme CYP-2E1 du cytochrome P-450 (de 200 à 300%), de sorte qu'une fraction plus grande de paracétamol est «shuntée» à travers cette voie, aboutissant au métabolite toxique NAPQI. Son mécanisme d’action n’est pas entièrement connu mais implique une inhibition centrale de la ... (5164 patients avec intoxication au paracétamol), a compa- La dose quotidienne de paracétamol recommandée est d'environ 60 mg/kg/jour, à répartir en 4 ou 6 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures ou 10 mg/kg toutes les 4 heures. Cette Au cours de cette période, il y a un processus de formation des principaux organes vitaux de l'enfant, ainsi que la formation du placenta, ce qui est un obstacle à des facteurs nocifs. Le paracétamol est un toxique lésionnel qui agit avec retard sur son organe cible principal, le foie. Bénéfices et risques du paracétamol et des AINS par rapport au métamizole Paracétamol Le paracétamol est certes bien toléré, mais il est peu ­efficace [19, 97, 98]. L’intoxication au paracétamol se manifeste dans les 24 heures suivant l’ingestion par des nausées et des vomissements, parfois accompagnés d’une transpiration et d’un état léthargique. Il implique des actions centrales et périphériques. En cas de douleurs légères, le paracétamol est la substance de choix [5, 99–101].

L’intoxication massive au paracétamol peut se compliquer d’une acidose lactique précoce sans anomalie du bilan hépatique.

Le paracétamol estactuellement l’un des analgésiques et antipyrétiques les plus vendus. En Europe et aux Etats-Unis, il est fréquemment utilisé pour des tentatives de suicide [1].

Le mécanisme précis des propriétés antalgiques et antipyrétiques du paracétamol reste à établir. Un mécanisme lésionnel supplémentaire est lié à la translocation précoce ... totoxicité au paracétamol, ce qui n’est pas observé chez le patient obèse n’ayant pas de stéatose hépatique [9]. Si des douleurs apparaissent au côté droit du ventre, c’est le signe que le foie est atteint. Le risque essentiel d'une intoxication aiguë, souvent accidentelle chez l'enfant, volontaire chez l'adulte, est la survenue d'une insuffisance hépatocellulaire aiguë … Aux Etats-Unis, l’intoxication au paracétamol est l’une des causes majeures d’insuffisance hépatique aiguë [2–4].

... drial permeability transition pore (MPT). Nous présentons le cas d’un homme de 60 ans, hospitalisé pour une intoxication médicamenteuse volontaire massive de 64 g (soit 914 mg/kg). ... le paracétamol est utilisé dans la prise en charge de fièvres au cours d’affections bronchiques aiguës bénignes. Enfant de 27 à 40 kg (environ 8 à 13 ans) : 1 comprimé à 500 mg par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 comprimés par jour. Par conséquent, il est fortement déconseillé de prendre des médicaments, y compris du paracétamol, au cours du premier trimestre de la grossesse. Arial Wingdings Modèle par défaut Cas clinique : intoxication au paracétamol TS (4/06/05 : 11H45) Biologie Diapositive 4 Remedi Interprétation du rémédi Déductions Paracétamolémie : scène 2 Biochimie scène 2 Mécanisme d’action Diapositive 11 Clinique Pronostic Traitement