Aucune victime n'est à déplorer. L’ile de la réunion est un territoire français situé dans l’océan Indien, à plus de 9 000 km de Paris. L’île de La Réunion sous l’œil du cyclone au XXème siècle. Après le passage de la tempête tropicale Berguitta, de nombreux dégâts ont pu être constatés dans plusieurs régions de l'île de La Réunion.

L’isolement, le relief, les risques sismiques et volcaniques sont des contraintes importantes pour les habitants de l’ile.

Juillet 2016 DOSSIER DÉPARTEMENTAL DES RISQUES MAJEURS DE LA RÉUNION . Suivi des perturbations tropicales et cyclone dans le bassin Océan Indien (Réunion, Maurice, Madagascar) : trajectoire et prévisions, bulletin cyclonique, informations sur les différentes alertes et vigilances en cours. Si la Réunion de 2018 n'a plus rien à voir avec la Réunion de 1948, que ce soit en termes d'infrastructures ou de moyens, il est certains qu'un cyclone de ce type serait tout aussi dévastateur aujourd'hui. Histoire, Société, et catastrophe Naturelle. destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés. Signalons que l'île de la Réunion possède des sources thermales, chauffées et minéralisées au contact de son "feu intérieur" (il y a un établissement thermal à Cilaos) et quatre étangs : le Grand Etang, lac de barrage volcanique sis dans les hauteurs de Saint- Benoît, et les étangs de Bois Rouge, de Saint-Paul et du Gol et des bassins littoraux. L’île de la Réunion est une des régions françaises les plus exposées aux risques naturels majeurs : chaque année, et surtout durant l’été austral, elle est affectée par des phénomènes naturels qui perturbent sa vie économique et impactent son environnement. Néanmoins, sur le bassin cyclonique du Sud-Ouest de l’océan Indien, des cyclones matures ont déjà été observés dès le mois d’octobre et jusqu’en mai. L'urbanisation galopante et l'augmentation de la population multiplie les risques en cas d'événement cyclonique majeur. A La Réunion, la menace cyclonique s’étend de novembre à avril avec un maximum de risques sur les trois mois d’été austral (janvier, février et mars).